La Prière et La Purification

Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

Ce que tout

Nouveau musulman doit savoir

Pour débuter la Salat

 

Al-Hamdoulillah, was-salatou was-Salamou ‘alaa Rasoulillah, wa ba’d:



En plus de l’apprentissage du Tawhid et des fondements de la ‘Aqidah,

tu dois absolument connaître comment te purifier et comment faire la

prière (Salat). Il est très important de commencer à faire tes 5 prières par

jours aussitôt que tu as prononcé le témoignage de la foi. La Salat est le

deuxième pilier de l’Islam et c’est la différence entre le croyant et le noncroyant.

Voici donc un petit résumé simplifié des règles Islamiques à ce

sujet. Avant de prier, tu dois être pur intérieurement et extérieurement : 

 

L’état d’impureté

-L’état d’impureté mineure :

1-Quand on va aux toilettes pour uriner ou pour faire ses besoins.

2-Quand on a un gaz.

3-Quand on dort d’un sommeil profond.

4-Quand on perd connaissance.

5-Quand on touche nos parties génitales avec les mains.

-L’état d’impureté majeure :

1-Quand on a des rapports sexuels avec pénétration, avec ou sans éjaculation.

2-Quand on a une éjaculation durant le sommeil ou en état d’éveil.

3-Quand la femme à ses menstruations.

4-Quand la femme à des écoulements suite à un accouchement.

Note : La femme ne peut pas faire la Salat durant les règles ou durant les écoulements. Elle

n’a pas à reprendre les prières qu’elle a manquées durant cette période.

 

La manière d’aller aux toilettes

 

1-On entre avec le pied gauche.

2-On dit avant de rentrer :

Bismillah, Allahoumma inni a’oudhou bika minal-khoubouthi walkhabaa-ith

(Au nom d’Allah, O Allah, je cherche refuge en toi contre les diables mâles et femelles.)

3-Tu t’essuies avec du papier hygiénique pour enlever les restes.

4-Tu te laves avec de l’eau pour enlever toutes les traces. Si tu ne trouves pas d’eau, tu peux

te limiter au papier.

5-Tu sors avec le pied droit.

6-Tu dis :

Ghoufraanak

(Accorde-moi ton pardon)



Les règles de la purification

 

La petite ablution en cas d’impureté mineure (Al-Woudou) :

1-L’intention de se purifier pour prier et dire Bismillah (Au nom d’Allah).

2-Laver les mains jusqu’aux poignets (3 fois).

3-Laver la bouche et le nez. On rince la bouche avec l’eau et on la crache. On inspire puis on

expire l’eau par le nez rapidement (3 fois).

4-Laver le visage en prenant de l’eau avec les deux mains (3 fois).

5-Laver le bras droit jusqu’au coude (3 fois).

6-Laver le bras gauche jusqu’au coude (3 fois).

7-Passer les mains mouillées sur la tête en partant du devant de la tête et en allant jusqu’à la

nuque puis en revenant de la nuque jusqu’au devant de la tête. (1 fois)

8-Avec la même eau, nettoyer l’intérieur des oreilles avec les index et l’extérieur des oreilles

avec les pouces.

9-Laver le pied droit jusqu’à la cheville et entre les orteils (3 fois).

10-Laver le pied gauche jusqu’à la cheville et entre les orteils (3 fois).

 

La grande ablution en cas d’impureté majeure (Al-Ghousl)

1-Avoir l’intention de se purifier de l’impureté majeure et dire Bismillah.

2-Laver les parties génitales

3- Laver les mains jusqu’aux poignets (3 fois).

4-Laver la bouche et le nez. On rince la bouche avec l’eau et on la crache. On inspire puis on

expire l’eau par le nez rapidement (3 fois).

5-Laver le visage en prenant de l’eau avec les deux mains (3 fois).

6-Laver le bras droit jusqu’au coude (3 fois).

7-Laver le bras gauche jusqu’au coude (3 fois).

8-Passer les mains mouillées sur la tête en partant du devant de la tête et en allant jusqu’à la

nuque puis en revenant de la nuque jusqu’au devant de la tête. (1 fois)

9-Avec la même eau, nettoyer l’intérieur des oreilles avec les index et l’extérieur des oreilles

avec les pouces. (1 fois)

10-Laver le pied droit jusqu’à la cheville et entre les orteils (3 fois).

11-Laver le pied gauche jusqu’à la cheville et entre les orteils (3 fois).

12-Verser une poignée d’eau sur la tête en frottant la racine des cheveux (3 fois).

13-Verser de l’eau sur tout le corps et frotter comme il faut sur tout le corps, en faisant le

côté droit en premier et le côté gauche ensuite (sans toucher aux parties intimes).

14-On lave le pied droit et le pied gauche jusqu’à la cheville et entre les orteils.



Les règles de la Salat (la prière)

 

Tu dois être en état de pureté et tourné vers la Mecque (Qiblah).

1-Tu dis en levant les mains à la hauteur des épaules ou des oreilles :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

2- Tu poses ta main droite sur ta main gauche sur ta poitrine et tu dis ensuite :

Soubhaanak allahoumma wa bihamdika wa tabaaraka smouka wa ta’ala

jaddouka wa la ilaha ghairouk

(Gloire et louange à toi, O Allah et que béni soit ton nom et que ta grandeur

soit exalté, et nul ne mérite d’être adoré sauf toi.)

3-Tu dis ensuite :

A’oudhoubillahi minash-shaitaanir-rajim,

(Je cherche refuge en Allah contre le Shaytan le lapidé.)

4-Puis tu lis la Fatihah. C’est une Sourate que tu devras réciter dans chaque

Rak’ah (unité de prière) :

 

Sourate Al-Fatihah

1-Bismillahir-rahmanir-rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

2-Al-hamdoulillahi rabbil-‘alamine

Louange à Allah, Seigneur de l'univers.

3-Ar-Rahmanir-Rahim

Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

4-Maliki yawmid-dine

Maître du Jour de la rétribution.

5-Iyyaak na’boudou wa iyyaaka nasta’ine

C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

6-Ihdinas-siratal moustaqime

Guide-nous dans le droit chemin,

7-Siratal-ladhina an’amta ‘alaihim ghairil maghdoubi ‘alaihim

wa lad-daaaline

Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta

colère, ni des égarés.

 

Note : Les lettres en phonétique n’étant pas exactement semblables aux sons arabes, il est

conseillé de demander à quelqu’un qui connaît la prononciation correcte de t’aider sur ce

plan. Par exemple : le « R » arabe est roulé, tandis que le son « GH » est proche du « R »

français que l’on retrouve dans le mot « réacteur » ou « gorge ». Il existe aussi des lettres qui n’ont aucun équivalent français. Le nombre de voyelles indique le temps, par exemple :

deux « A » signifient un « A » plus long. L’écoute des cassettes des grands lecteurs de Qor’an

aide beaucoup.

 

5-Puis tu lis une autre Sourate :

Sourate Al-Ikhlaas

Bismillahir-rahmanir-rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1-Qoul houw allahou ahad

Dis: ‹Il est Allah, Unique.

2-Allahous-Samad

Allah, Le Seul à être imploré pour ce qu’on désire.

3-Lam yalid wa lam youlad

Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.

4-Wa lam yakoun lahou koufouan ahad.

Et nul n'est égal à Lui›.

 

Note : Selon la prière que tu fais, tu devras réciter les versets à voix haute ou à voix basse.

Les prières de jour sont à voix basse (Dhouhr et ‘Asr) de façon à ce que ceux qui prient près

de toi ne puissent pas t’entendre. Tandis que les prières de l’aube du soir et de la nuit sont à

voix haute dans les deux premières Rak’ahs. Mais si tu pries à la mosquée derrière l’Imam, tu

récites toujours à voix basse.

 

6-Puis tu dis en levant les mains à la hauteur des épaules :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

7-Puis tu t’inclines en posant les mains sur les genoux et en gardant le dos

droit. Dans cette position tu dis :

Soubhaana rabbi al-a’dhim (3 fois)

(Gloire à mon Seigneur le Très Grand.)

8-Puis tu te redresses en levant tes mains à la hauteur de tes épaules en disant :

Sami’allahou liman Hamidah, Rabbana wa lakal-Hamd

(Qu’Allah exauce celui qui le louange, notre Seigneur et à toi la louange.)

9-Puis tu te prosternes en plaçant tes mains en premier sur le sol en disant :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

10-Durant la prosternation, tu places le front et le nez, les mains, les genoux et

les orteils sur le sol (en collant les pieds) et tu dis :

Soubhaana rabbi al-a’laa (3 fois) (Gloire à mon Seigneur le Très Haut.)

11-Puis tu t’assoies en disant :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

12-Une fois assis tu places tes mains sur tes genoux et tu dis :

Rabb ighfirli

(Mon Seigneur pardonne-moi)

13-Puis tu te prosternes une seconde fois en disant :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

14-Durant la prosternation tu dis :

Soubhaana rabbi al-a’laa (3 fois)

(Gloire à mon Seigneur le Très Haut.)

15-Tu te relèves en utilisant tes poings et en disant :

Allahou Akbar (Allah est le plus grand)

16-Tu viens de compléter une Rak’ah (une unité de prière) et tu commences la

deuxième Rak’ah en récitant la Fatihah, car cela est obligatoire dans chaque

Rak’ah, puis tu récites une autre Sourate, comme Al-Kawthar :

 

Sourate Al-Kawthar

Bismillahir-Rahmanir-Rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1-Inna a’tainaakal-Kawthar

Nous t'avons certes, accordé l'Abondance.

2-Fasalli lirab-bika wan-har

Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.

3-Inna shaani-aka houwal-abtar

Celui qui te hait sera certes, sans postérité.

 

17-Puis tu refais les mêmes gestes et tu dis les mêmes paroles encore une fois

dans la deuxième Rak’ah.

18-Avec l’exception qu’après la deuxième prosternation de cette deuxième

Rak’ah, tu restes assis pour faire l’invocation qu’on appelle : At-Tashaahoud.

19-Tu places tes deux mains sur tes genoux, tu fermes ta main droite et tu

formes un cercle avec ton pouce et ton majeur et tu pointes ton index en le

bougeant de haut en bas et en disant :

 

Le Tashaahoud

 

at-tahiyyaatou lillah, was-salawaatou, wat-tayyibaat

(Toutes les salutations, les invocations et les bonnes choses appartiennent à

Allah)

as-Salamou ‘ala an-nabi wa rahmatoullahi wa barakaatouh

(Paix d’Allah sur le prophète, ainsi que Sa Miséricorde et la Bénédiction)

as-Salamou ‘alaina wa ‘ala ‘ibaadillahis-saalihine

(Paix sur nous et sur les vertueux serviteurs)

ash-hadou an la ilaha illallah

(Je témoigne que rien ne mérite d’être adoré sauf Allah)

wa ash-hadou anna Mohammadan ‘abdouhou wa rasoulouh

(Et je témoigne que Mohammad (Paix et salut sur lui) est son serviteur et

messager.)

20-Puis tu te relèves pour compléter le reste de ta prière. Selon la prière que tu

fais, tu auras un nombre différent de Rak’ahs à faire :

1-La prière de l’aube (Fajr ou Soubh) : 2 Rak’ahs.

2-La prière du midi (Dhouhr) : 4 Rak’ahs.

3-La prière de l’après-midi (‘Asr) : 4 Rak’ahs.

4-La prière du coucher de soleil (Maghrib) : 3 Rak’ahs

5-La prière du soir (‘Ishaa) : 4 Rak’ahs

Donc si tu fais la prière de Maghrib (3 Rak’ah), tu devras faire une Rak’ah de

plus en te relevant après avoir fait le Tashaahoud. Tandis que si tu fais la prière

de Dhouhr, ‘Asr ou ‘Ishaa (qui sont de 4 Rak’ahs), tu devras faire deux Rak’ah

de plus en te relevant après avoir fait le Tashaahoud. Tu fais ces Rak’ahs de la

même façon que les premières, excepté que tu ne rajoutes pas de Sourate après

la Fatihah.

21-Si la prière que tu fais est la prière de Fajr ou une prière non obligatoire de 2

Rak’ah seulement, tu ne dois pas te relever après le Tashaahoud. Tu restes assis

dans la même position en continuant de remuer ton index et tu récites

l’invocation qu’on appelle Al-Ibrahimiyyah, qui est la suivante :

 

Al-Ibrahimiyyah

Allahoumma Salli ‘Ala Mohammad wa ‘alaa Aali Mohammad

(O Allah, envoie ton salut sur Mohammad et sur les fidèles de Mohammad)

Kama Sallaita ‘ala Ibrahim wa ‘alaa Aali Ibrahim Innaka Hamidoum

Majid

(Comme tu l’as envoyé sur Abraham et sur les fidèles d’Abraham. Tu es

certes digne de louanges et plein de majesté.)

Allahoumma Baarik ‘alaa Mohammad wa ‘alaa Aali Mohammad

(O Allah envoie ta bénédiction sur Mohammad et sur les fidèles de

Mohammad)

Kama Baarakta ‘alaa Ibrahim, wa ‘alaa Aali Ibrahim Fil-‘alamine

(Comme tu l’as envoyée sur Abraham et sur les fidèles d’Abraham.)

Innaka Hamidoum Majid

(Tu es certes digne de louanges et plein de majesté.)

Note : Al-Ibrahimiyyah doit obligatoirement être récité après le Tashaahoud de

la dernière Rak’ah de chaque Salat.

22-Quand tu as terminé de faire le Tashaahoud pour les prières de 3 et de 4

Rak’ahs tu rajoutes l’invocation Al-Ibrahimiyyah à la fin.

23-Puis tu termines ta prière en faisant le Taslim. C'est-à-dire qu’après

l’invocation Al-Ibrahimiyyah, tu tournes la tête vers la droite et tu dis :

As-Salamou ‘Alaikoum wa rahmatoullah

(Paix et Miséricorde d’Allah soit sur vous.)

Et tu dis la même chose en tournant ta tête vers la gauche. Ta prière est

maintenant terminée.

Al-Hamdoulillah.

 

Conclusion

 

Tu dois savoir que ceci n’est qu’un petit résumé du minimum à savoir pour

faire la Salat. Lorsque tu auras appris tout cela par coeur et que tu auras bien

maîtrisé toutes ces notions, tu pourras approfondir ta prière avec un livre

comme : La description de la prière du prophète (paix et salut sur lui) écrit par un très

grand savant du nom de Mohammad Nasiroud-Din Al-Albaani. Ce livre est

disponible en langue française. Surtout ne néglige pas l’étude des fondements

du Tawhid et de la Sounnah, car ta prière ne sera acceptée que si tu as une

croyance qui respecte les fondements de l’Islam.

Qu’Allah te donne le succès!!!

Ton frère en Islam :

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

 

Montréal, Québec, Canada, Mercredi, 30 Juillet 2008.

 

 

Rappels sur la prière

 

De la part d’Abdul-’Azîz Ben Baz, à quiconque lira cette lettre parmi les musulmans – qu’Allah les aide à atteindre ce qui Le satisfait, et qu’Il nous fasse rejoindre la voie de ceux qui Le craignent et Le redoutent – Âmîn.

 

Que la Paix d’Allah soit sur vous, ainsi que Sa Miséricorde et Ses Bénédictions.

 

On m’a rapporté que beaucoup de gens négligent l’accomplissement de la prière en groupe, et se justifient en affirmant que certains savants sont souples à ce sujet. Il est donc de mon devoir de clarifier l’importance et la gravité de ce sujet, et qu’il ne convient pas au musulman de négliger quelque chose auquel Allah a donné une grande importance dans Son livre, de même que Son Prophète, prière et salut d’Allah sur lui.

 

Or, Allah, exalté soit-Il, a maintes fois cité la prière dans Son livre, et a souligné son caractère extrêmement important, et a ordonné d’être régulier dans son accomplissement et de l’accomplir en groupe. Et Il nous a informés que sa négligence et son accomplissement avec paresse fait partie des caractéristiques des hypocrites.

Ainsi, Allah le Très-Haut dit :

 

« Soyez assidus aux prières et surtout la prière médiane ; et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité. »1

 

 

Comment peut-on reconnaître qu’une personne l’accomplit avec régularité et la vénère profondément alors qu’il délaisse son accomplissement avec ses frères et néglige son importance ?

Allah le Très-Haut dit aussi :

 

« Et accomplissez la prière, et acquittez la Zakât, et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent. »2

 

Ce noble verset est une preuve de l’obligation de la prière en groupe, et de la participation à la prière commune des fidèles. Or, si Allah avait voulu parler de son accomplissement seulement, on n’aurait pas compris alors l’utilité de la répétition de la parole d’Allah, exalté soit-Il, en fin de verset :

 

« Et inclinez-vous avec ceux qui s’inclinent. »

 

En effet, Il a déjà ordonné de l’accomplir en début de verset.

Allah le Très-Haut dit :

 

« Et lorsque tu (Muhammad) te trouves parmi eux, et que tu les diriges dans la prière, qu’un groupe d’entre eux se mette debout en ta compagnie, en gardant leurs armes. Puis lorsqu’ils ont terminé la prosternation, qu’ils passent derrière vous et que vienne l’autre groupe, ceux qui n’ont pas encore célébré la prière. A ceux-ci alors d’accomplir la prière avec toi, prenant leurs précautions et leurs armes. »3

 

 

Ainsi, Allah, exalté soit-Il, a rendu obligatoire la prière en groupe au moment de la bataille ; donc à plus forte raison en temps de paix ! Si vraiment des gens méritent qu’Allah leur autorise à ne pas accomplir la prière en groupe, c’est sans aucun doute les combattants qui font face à l’ennemi, et qui sont menacés d’une attaque imminente. Etant donné que malgré cela, Allah ne leur a pas permis de délaisser la prière en groupe, nous en déduisons que cela fait partie des plus importantes obligations, et qu’il n’est permis à personne de ne pas y assister.

On rapporte dans les deux Sahîh d’après Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« J’étais sur le point d’ordonner qu’on commence la prière en groupe, en désignant quelqu’un pour la diriger, puis de m’en aller avec des hommes portant des fagots de bois afin de brûler les demeures de ceux qui n’assistent pas à la prière en groupe. »4

 

 

Dans le Sahîh de Muslim, d’après ‘Abdullah ibn Mass’ûd, qu’Allah l’agrée : « Je me rappelle encore du temps du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, où pas un seul d’entre nous ne manquait la prière en groupe, si ce n’est l’hypocrite dont l’hypocrisie était connue, ou la personne malade. Il arrivait même que le malade vienne malgré tout assister à la prière en groupe, supporté par deux autres personnes. Il (‘Abdullah ibn Mass’ûd) dit aussi : « Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, nous a enseigné les Sunan de la guidée, et le fait de prier à la mosquée dans laquelle est fait l’appel fait partie des Sunan de la guidée. »5

 

Abdullah ibn Mass’ûd a dit aussi : « Que celui qui veut goûter au plaisir de rencontrer Allah en étant musulman, qu’il soit régulier dans l’accomplissement de ces prières lorsque l’appel est fait, car Allah a institué les Sunan de la guidée pour votre Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, et ces prières font partie des Sunan de la guidée. Si vous priez dans vos demeures comme prie ce retardataire dans sa demeure, vous aurez certes délaissé la Sunna de votre Prophète. Et si vous délaissez la Sunna de votre Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, vous vous égarerez. En outre, lorsqu’un homme se purifie d’une façon parfaite puis se dirige vers une mosquée, Allah lui compte – pour chaque pas qu’il fait – une bonne action, l’élève d’un degré et lui efface un péché. Et je me rappelle encore du temps du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, où pas un seul d’entre nous ne manquait la prière en groupe si ce n’est l’hypocrite dont l’hypocrisie était connue. Il arrivait même que le malade vienne, supporté par deux autres personnes jusqu’à se placer dans les rangs. »6

 

De même, dans le Sahîh de Muslim, d’après Abû Hurayra, qu’Allah l’agrée : « Un homme aveugle dit au Prophète, prière et salut d’Allah sur lui : «  Ô Prophète d’Allah ! Je n’ai pas de guide pour m’accompagner à la mosquée. Pourrais-je avoir l’autorisation exceptionnelle de prier chez moi ? » Le Prophète lui répondit : « Entends-tu l’appel à la prière ? » Il répondit : « Oui. » Le Prophète dit alors : «  Alors réponds-y. »7

 

Les hadiths indiquant l’obligation de la prière en groupe, et l’obligation de l’accomplir dans les maisons d’Allah (les mosquées) – dans lesquelles Il a permis d’élever et de mentionner Son nom – sont très nombreux.

 

Il est donc du devoir de tout musulman d’accorder un grand intérêt à cette obligation, de s’empresser à l’accomplir, et de conseiller ses enfants, sa famille, ses voisins et tous ses frères musulmans, par obéissance à l’ordre d’Allah et de Son Prophète, par crainte de ce qu’ils ont interdit, et afin de s’éloigner de la ressemblance aux hypocrites qu’Allah a décrits par des caractéristiques détestables, dont l’une des plus abominables est leur paresse dans l’accomplissement de la prière. Allah le Très-Haut a dit :

 

« Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu’ils se lèvent pour la prière, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah. Ils sont indécis (entre les croyants et les mécréants) n’appartenant ni aux uns ni aux autres. Or, quiconque Allah égare, jamais tu ne trouveras de chemin pour lui. »8

 

 

De plus, le délaissement de la prière en groupe fait partie des plus importantes causes du délaissement total de la prière. Or, il est connu que le délaissement de la prière est de la mécréance, de l’égarement et fait sortir de la sphère de l’islam, en raison de la parole du Prophète, prière et salut d’Allah sur lui :

 

« Ce qui sépare l’homme de la mécréance et du polythéisme, c’est le fait de délaisser la prière. »9

 

Ce hadith est rapporté par Muslim dans son Sahîh d’après Jâbir, qu’Allah l’agrée. De même, le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

« Le pacte qui existe entre nous (les musulmans) et eux (les mécréants) est la prière. Quiconque la délaisse a mécru. »10

 

Et les versets et les hadiths soulignant l’importance de la prière et l’obligation de l’accomplir régulièrement sont très nombreux.

 

Lorsque la vérité apparaît et que ses preuves sont éclaircies, il n’est permis à personne de tergiverser en prétextant les propos d’untel et untel, car Allah – Exalté soit-Il – dit :

 

« Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et abou­tissement). »11

 

Il dit aussi – Exalté soit-Il :

 

« Que ceux, donc, qui s’opposent à son commandement prennent garde qu’une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. »12

 

 

Les nombreux bienfaits et immenses avantages de la prière en groupe sont connus. On peut en citer : le fait que les musulmans fassent connaissance les uns les autres, qu’ils s’entraident dans le bien et la piété, qu’ils se conseillent mutuellement la vérité et la patience sur cette voie ; et aussi : la prière en groupe donne du courage au paresseux, permet à l’ignorant d’apprendre à accomplir correctement la prière, exaspère les hypocrites, éloigne ceux qui l’accomplissent de la voie de l’hypocrisie. La prière en groupe est aussi une manifestation du culte d’Allah parmi Ses serviteurs et un moyen d’appel vers Allah – Exalté soit-Il – par la parole et l’acte… mais il y a bien d’autres bénéfices.

 

Qu’Allah nous aide à atteindre ce qui Le satisfait, et ce qui peut nous apporter du bien dans ce bas monde et dans l’au-delà. Qu’Il nous protège aussi de la perversion de nos âmes, du mal de nos actions et de la ressemblance des mécréants et des hypocrites, Il est certes Charitable et Généreux.

 

Et que la paix soit sur vous ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions. Et qu’Allah bénisse et salue notre Prophète Muhammad, sa famille et ses Compagnons.

 

  • Fatwa de Cheikh Ben Baz

  • Tabsira wa Dhikrâ page 53 à 57.

_________________________

1La Vache, v. 238.

2La Vache, v. 43.

3Les Femmes, v. 102.

4 Rapporté par Al-Bukhârî, chapitre des disputes, n°2420 et Muslim, chapitre des mosquées, n°651.

5 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°654.

6 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°657-654.

7 Rapporté par Muslim, chapitre des mosquées, n°653.

8Les Femmes, v. 142-143.

9 Rapporté par Muslim, chapitre de la foi, n°82.

10 Rapporté par l’imam Ahmad (5/346) ; At-Tirmidhî n°2621 ; An-Nassâ’î (1/232) et Ibn Mâjah n°1079.

11Les Femmes, v.59.

 

12La Lumière, v. 63.

Lu 10061 fois Dernière modification le dimanche, 30 juin 2013 15:39
Vous êtes ici : Piliers de l’islam La Prière et La Purification